Société Civile

Soyons solidaires et responsables pour vaincre le VIH/Sida d’ici à 2030

vue partielle de la journée portes-ouvertes lors de la JMS 2020, PNMLS

Le monde entier a célébré ce 1er décembre, la journée mondiale du sida, JMS 2020. Cette année, en RDC le thème national choisit est « Soyons solidaires et responsables pour vaincre le VIH/Sida d’ici à 2030 ». Ce thème est la déclinaison et la domestication du thème international qui est « Solidarité et responsabilité partagée ».

Au cours de la  cérémonie officielle organisée au quartier général du Programme national Multisectoriel de lutte contre le VIH/sida, le Ministre de la santé Docteur Eteni Longondo, représentant, le Président de la République Felix Tshisekedi, a lancé  l’appel à tous les partenaires de la lutte présents dans la salle, de renouveler l’engagement afin de freiner la propagation du VIH en adoptant les comportements à moindre risque, en utilisant le service de prévention, de dépistage, de soin et  de traitement dans le respect des droits humains et la protection des personnes vulnérables  tout en bannissant toute forme de discrimination et de stigmatisation envers les Personnes Vivant avec le VIH/Sida (PVVIH).

Dr Eteni Longondo: Ministre de la Santé/RDC

Dr Eteni Longondo a rassuré la population générale représentée dans la salle et les PVVIH, en particulier, l’engagement du gouvernement de la RDC à accroitre progressivement les ressources nécessaires pour renforcer la riposte nationale malgré les multiples défis auxquels le pays doit faire face.

La célébration de la journée mondiale du sida intervient dans un contexte de crise sanitaire mondiale difficile avec la covid-19, cela rend l’accès aux soins et les chaines d’approvisionnement plus compliqués pour les personnes vulnérables.

« Nous sommes en train d’échouer en ce qui concerne la prise en charge pédiatrique, ici en RDC, la grande majorité des enfants vivant avec le VIH ne sont pas sous traitement, ainsi pour remédier à cette situation, nous avons besoin d’un dépistage ciblé, des meilleurs traitements et un engagement renouvelé avec les familles et les communautés. La crise mondiale de covd-19 doit être une opportunité pour transformer notre monde ainsi mettre fin à cette pandémie mais aussi au VIH. » a fait savoir Winnie Byanyima, Directrice Exécutive de l’ONUSIDA.

Mme Winnie Byanyima : Directrice Exécutive de l’ONUSIDA

Pour Mme la Directrice Exécutive de l’ONUSIDA, la priorité dans la lutte est de renforcer la résilience et la pérennité des systèmes nationaux de soin, de santé y compris pour le VIH, l’éducation et la protection sociale.

Des   avancées significatives enregistrées dans la lutte contre le VIH/Sida ces dernières années avec une prévalence stable de 1,2% chez la population générale, grâce au concours de la société civile, des institutions du gouvernement et des multiples partenaires engagés dans la riposte mais beaucoup reste à faire pour atteindre l’objectif triple 90% de l’ONUSIDA.

Le Secrétaire Exécutif du PNMLS, Docteur Liévin Kapend  a salué la présence de la Directrice Exécutif de l’ONUSIDA, championne de la lutte contre le VIH pour avoir  choisi la RDC afin de  célébrée Journée mondiale du sida, l’histoire retiendra que c’est une première depuis la déclaration de la pandémie du VIH dans les années 80.

Prof. Dr. Liévin Kapend : Secrétaire Exécutif National du PNMLS

Il a par ailleurs fait l’état de lieu de la situation actuelle de l’objectif 90 90 90 en RDC,   62,9% des PVVIH connaissent leur statut sérologique, parmi eux,  60,9%  sont sous traitement antirétroviral et seul 15,7% de ces PVVIH ont une charge virale supprimé.

Du plan stratégique national 2020-2023

Le Dr Liévin Kapend a signalé qu’un enfant sur 5 né d’une femme séropositive est venu au monde avec le VIH et moins d’un enfant sur 2 a subi un test sérologique pour le VIH. Ce tableau doit constituer une interpellation pour les actions de la lutte en 2021.

C’est dans ce cadre que le plan stratégique 2020-2023    PNS met l’accent sur la réduction des nouvelles infections, l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, l’amélioration de l’accès au traitement, la réduction de la discrimination et la stigmatisation des PVVIH, la promotion d’un environnement favorable aux personnes vulnérables et enfin le soutien à la mise en œuvre du PSN.

La mise en œuvre systématique de ces 5 piliers du plan stratégique, vision 2021-2023 avec un budget conséquent permettra à la RDC de récupérer le grand retard accusé quant aux objectifs 90 90 90.

Il convient de noter que  la  célébration de la Journée Mondiale du Sida 2020 a connu la participation des plusieurs personnalités de marques, le Gouverneur de la ville province de Kinshasa Mr Gentiny Ngobila, le SG de la santé santé Dr sylvain YUMA, des représentants des systèmes de nations (UNICEF, ONUSIDA, UNHCR), de PEPFAR, des autres partenaires de la lutte (DKT, Cordaid), du PNLS, PNSA, PNLT, PDSS, des autres programmes nationaux spécialisés,  des représentants de la sociétés civile (RACOJ, UCOP+ , JECS, Jeunesse Espoir, ICW, Femmes plus, FOSI, PSSP). 

Lancement officiel de la journée Mondiale du Sida 2020

Une journée portes-ouvertes érigé dans l’enceinte du PNMLS a permis à la population de s’enquérir des différentes informations sur les apports des partenaires de la riposte.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : (+243 816402389, 243825749276, 243992146237 francine.ngalula@pnmls.cd, contact@pnmls.cd)

PNMLS

Le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida, PNMLS, est une Institution Publique, chargée de la lutte multisectorielle contre le VIH/sida en République Démocratique du Congo. Créé par Décret-présidentiel le 17 mars 2004 et placé sous la Haute Autorité du Président de la République par Ordonnance présidentielle n°11/023 du 18 mars 2011, Il est doté d’une personnalité juridique.

Le cadre de travail est défini dans le Plan Stratégique National (PSN), cadre de référence pour toutes les inventions de la lutte contre le sida en RDC. Le PNMLS a pour mission de coordonner, harmoniser, orienter et suivre les efforts et les inventions de tous les partenaires de la lutte contre le sida dans une approche multidisciplinaire et multisectorielle.

JMS 2020